Þú ert hér: Home Les lieux La maison de Gunnar
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Leit

Skriðuklaustur

Icelandic(IS)Deutsch (DE-CH-AT)French (Fr)English (United Kingdom)

Gunnarshús

Skriðuklaustur


Gunnar Gunnarsson fit l’acquisition de Skriduklaustur à la fin de l’année 1938. C’est son ami, l’architecte allemand Fritz Höger, qui dessina les plans de ce manoir à l’européenne, pourvu de dépendances capables d’accueillir 1500 têtes de bétail - moutons, chevaux, vaches, porcs et volailles -  et des entrepôts pour les machines et les véhicules. La maison d’habitation (325 m²), construite en 1939, ne constitue donc qu’une petite partie des bâtiments qui devaient être érigés à Skriduklaustur.  En comptant  les dix mètres de long qui manquent à une des ailes de la maison qui n’ont jamais été construits, la surface totale du bâtiment tel qu’il avait été conçu devait atteindre 2800 m².  

Fritz Höger n’est jamais venu en Islande, sa connaissance des lieux était entièrement basée sur le témoignage de Gunnar et sur ses lectures. Dans un article qu’il rédigea  pour la revue «Der Norden » en 1939, il écrivit entre autres à propos de ce projet :

« Le plus important dans la ferme, c’est la maison pour Gunnar, sa famille, ses employés et ses invités. Viennent ensuite les bâtiments pour tout le bétail. Enfin il faut ajouter un triple espace destiné à abriter les granges, le silo à foin et les entrepôts à provisions pour les gens et les bêtes, afin que tout le monde survive à la longue nuit hivernale sans mourir de faim. (...) La maison sera fière tout en restant modeste, élégante et simple. Cette construction à deux étages dominera l’ensemble des bâtiments, ce sera la seule maison d’habitation composée d’énormes blocs de basalte assemblés avec du mortier blanc. Les fenêtres seront sûres et solides, paisibles et amicales. Le toit sera pourvu d’une large corniche protectrice et son inclinaison rappellera celle d’un authentique refuge de montagne recouvert de tourbe : une tourbe d’un beau vert pendant le court été, et pleine de fleurs, comme une prairie solitaire que la neige viendra recouvrir à son tour en hiver. La fine herbe hivernale  pendra sous le rebord du toit comme une vieille barbe grise avec de longues stalactites. Les toits de toutes les bâtiments auront alors le même aspect, qu’il s’agisse de l’étable, de la grange, ou d’une remise pour les traineaux et les charrettes, les machines agricoles et la voiture. »

Yfirlitsmynd Högers

Gunnar rêvait d’une grande exploitation à Skriduklaustur, dans l’esprit de ce qu’il avait connu au Danemark. Il eut toujours foi dans l’agriculture,  il souhaitait que les habitants des campagnes islandaises soient davantage attachés à la terre . Il entreprit d’améliorer  la terre et plaida en faveur de la création d’une organisation agricole dans la région.

Mais l’exploitation agricole de Gunnar ne fut jamais très importante : au plus fort de l’activité, en 1947, il y avait à la ferme 360 moutons, dix chevaux, 5 vaches, quelques bœufs,  des cochons et des poules.

 

« Le plus important dans la ferme, c’est la maison pour Gunnar, sa famille, ses employés et ses invités. Viennent ensuite les bâtiments pour tout le bétail. Enfin il faut ajouter un triple espace destiné à abriter les granges, le silo à foin et les entrepôts à provisions pour les gens et les bêtes, afin que tout le monde survive à la longue nuit hivernale sans mourir de faim. (...) La maison sera fière tout en restant modeste, élégante et simple. Cette construction à deux étages dominera l’ensemble des bâtiments, ce sera la seule maison d’habitation composée d’énormes blocs de basalte assemblés avec du mortier blanc. Les fenêtres seront sûres et solides, paisibles et amicales. Le toit sera pourvu d’une large corniche protectrice et son inclinaison rappellera celle d’un authentique refuge de montagne recouvert de tourbe : une tourbe d’un beau vert pendant le court été, et pleine de fleurs, comme une prairie solitaire que la neige viendra recouvrir à son tour en hiver. La fine herbe hivernale  pendra sous le rebord du toit comme une vieille barbe grise avec de longues stalactites. Les toits de toutes les bâtiments auront alors le même aspect, qu’il s’agisse de l’étable, de la grange, ou d’une remise pour les traineaux et les charrettes,

les machines agricoles et la voiture. »




Détails

  • Ouverture

  • Tarif

Juin-Août: Ouvert tous les jours de 10 h à 18 heures

Mai & Septembre: Ouvert tous les jours de 11 à 17 heures

Avril: Ouvert tous les jours de 12 à 16

1.-15. Octobre: Ouvert tous les jours de 12 à 16

En hiver les horaires d’ouverture sont variables, merci de vous renseigner.

Skriðuklaustur se situe dans la région de Fljótsdalur à la source de Lagarfljót. Carte

A 39 km d’Egilsstadir

A 11 km de Hallormsstadur

A 5 km de la chute Hengifoss.

A Skriduklaustur se trouve également le centre d’accueil du parc national du Vatnajökull.

Adultes (musée et visite guidée) 1100 kr.
Enfants  jusqu’à 16 ans avec les parents gratuit
Etudiants 750 kr.
Personnes âgées/ handicapés 550 kr.
Groupes de plus de 20 personnes 900 kr.

Visite commentée du chantier de fouilles archéologiques pour groupes (10>)

Adultes 600 kr.
Enfants jusqu’à 16 ans gratuit

 

 

Citations

...cette mêlée ardente oú
  la vie triomphait dans le
   vacarme et la puanteur,
    une vie jeune, fraîche et
     impétueuse á l'assaut
      d'une triste falaise.

L’oiseau noir 1929


A la Une